English version

Développer la qualité dans le champ
sanitaire, social et médico-social

Recherche

Avancée
impression
21 mars 2017 | Communiqué de presse

Nouvelles fonctions pour Nicolas Labrune et Cédric Carbonneil à la Haute Autorité de Santé

Dominique Maigne, directeur de la Haute Autorité de Santé, a nommé le 8 mars dernier Nicolas Labrune, Maître des requêtes au Conseil d’État, directeur délégué de l’institution. Il a également nommé, à compter du 13 mars, Cédric Carbonneil, docteur es sciences en immunologie, chef du service d’évaluation des actes professionnels au sein de la direction de l’évaluation médicale, économique et de santé publique.

Nicolas Labrune, 32 ans, a été nommé directeur délégué de la HAS à compter du 8 mars dernier. Il occupait depuis le 2 novembre dernier le poste de conseiller auprès de la direction de la HAS en charge des affaires juridiques, des affaires internationales, de la maîtrise des risques et du contrôle interne. Il remplace au poste de directeur délégué Sébastien Leloup, devenu directeur de l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (Oniam) le 27 février dernier. Il travaille toujours aux côtés de la présidente, Agnès Buzyn, et du directeur, Dominique Maigne.

Nicolas Labrune a suivi un double cursus à la fois scientifique, à l’École Normale Supérieure de Paris (2002-2008), et de haut fonctionnaire, à l’École Nationale d’Administration (2009-2011). Il est en outre titulaire d’un magistère de biologie et de biochimie, d’un Master en « Sciences de l’univers et de l’environnement, écologie » ainsi que d’un Master mention « Affaires publiques » obtenu à Sciences Po Paris.
> Consulter son parcours professionnel détaillé.

Cédric Carbonneil, 40 ans, a été nommé chef du service Évaluation des actes professionnels (SEAP) au sein de la Direction de l’évaluation médicale, économique et de santé publique de la HAS à compter du 13 mars dernier. Il succède à Michèle Morin-Surroca, devenue directrice adjointe responsable du Département des produits de santé (DPROD) à la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés, et dont il était l’adjoint depuis octobre 2016. 

Cédric Carbonneil est titulaire d’un doctorat en immunologie de l’Université Paris V René Descartes. En 2000, il intègre l’Inserm où il mène de 2004 à 2005 un post-doctorat au sein de l’unité U743, qui travaille en partenariat avec l’ANRS sur le développement de molécules microbicides anti-VIH. Puis, entre 2006 et 2011, il intègre la HAS en tant que chef de projet au sein du SEAP où il mène des évaluations de technologies de santé en vue de leur remboursement et des analyses comparatives internationales dans le cadre du projet EunetHTA. Il rejoint alors le ministère de la santé et occupe jusqu’en septembre 2016 le poste de chargé de mission Innovation au sein de la Direction générale de l’offre de soins, en étant notamment en charge du Programme de Recherche Médico-Économique (PRME), de l’évolution du forfait innovation et de la création du Référentiel des actes innovants hors nomenclature de biologie et d’anatomocytopathologie (RIHN).

Mis en ligne le 21 mars 2017