icone-retour-accueil  > Les pratiques  > Imagerie médicale  >  Des indicateurs pour mesurer la qualité en radiologie

Des indicateurs pour mesurer la qualité en radiologie

13.10.2016

Depuis 2010, la Société française de radiologie (SFR) et la HAS ont entamé des travaux pour mesurer la qualité des pratiques en radiologie. Les premiers échanges ont abouti au développement d’un indicateur de qualité et de sécurité des soins (IQSS) appelé « conformité des demandes d’examens d’imagerie » (CDEI). Cet indicateur exprime la proportion de demandes d’examens d’imagerie (échographie, scanner et IRM) sur lesquelles les huit éléments nécessaires à la réalisation et à l’interprétation de l’examen sont indiqués (5 éléments administratifs et 3 éléments cliniques1).

En pratique, l’établissement qui avait au préalable stocké les demandes d’examens d’imagerie pendant une semaine procédait à un tirage au sort prospectif de 130 examens d’imagerie, pour lesquels il était recherché la demande et les 8 critères qualité.

Cet indicateur repose sur la demande d’examen d’imagerie qui ne fait pas partie du contenu légal du dossier médical (article R-1112-2 du code de santé publique) et à ce titre, les demandes ne sont, la plupart du temps, pas conservées. Ainsi, il n’est pas possible d’évaluer cette demande en routine, sauf à réaliser un recueil prospectif ce qui impose que les établissements soient volontaires. Cet indicateur est donc « optionnel » car il ne peut pas être généralisé à l’ensemble des établissements de santé, ni faire l’objet d’une diffusion publique nominative. Après 4 campagnes de recueil organisées par la HAS qui ont concerné des établissements de santé volontaires, l’indicateur et ses outils sont désormais mis à disposition sur le site internet de la HAS, en libre accès.

Les établissements qui le souhaitent peuvent réaliser le recueil de l’indicateur CDEI, qui reste un outil d’autoévaluation dans le cadre de la mise en œuvre des démarches d’évaluation des pratiques professionnelles (critère 28a du manuel V2010) ou dans le compte qualité. Pour sa part, la HAS n’organise plus de campagne de recueil sur ce thème et concentre les moyens dont elle dispose sur le développement d’indicateurs pouvant être généralisés à tous les établissements.

Les échanges avec la SFR ont également conduit au développement d’un second thème d’indicateur, centré sur le compte rendu radiologique. Ce thème est composé de 2 indicateurs : le premier concerne la qualité du compte rendu (CRR), c’est-à-dire la vérification de la présence de tous les éléments obligatoires (18 critères au maximum reprenant les différentes étapes de l’examen radiologique2) ; le second concerne le délai de validation du  CRR. Ces indicateurs ont fait l’objet d’une expérimentation qui a montré que l’indicateur portant sur la qualité du compte rendu était prêt pour être généralisé. L’indicateur portant sur le délai de validation du compte rendu pourra quant à lui être généralisé que dans un second temps, après l’amélioration de la traçabilité des dates et heures de réalisation/validation dans les comptes rendus.

La HAS œuvre désormais, avec la SFR et l’Agence technique sur l’information hospitalière (Atih) au développement des conditions de réalisation des tirages au sort d’examens radiologiques. Il est important de valider cette étape pour assurer la représentativité du tirage au sort avant que ces indicateurs ne deviennent obligatoires dans le cadre d’un recueil national.

 

Le 14 octobre 2016
Sophie Calmus, Mélanie Couralet et Arnaud Fouchard – Service indicateurs pour l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins – HAS

 

1 Cinq éléments administratifs : (1) date de la demande ; (2) service demandeur ; (3) nom du médecin demandeur ;  (4) identité du patient ; (5) date de naissance du patient. Trois éléments cliniques : (6) région anatomique ; (7) motif de l’examen (histoire clinique) ; (8) finalité de l’examen (question posée).
2 18 critères : 5 critères administratifs : (1) identification du patient ; (2) nom du médecin demandeur ; (3) nom du radiologue ; (4) date de l’examen ; (5) date de saisie du CRR - 6 critères techniques (maximum) : (6) appareillage utilisé  ; (7) technique utilisée (scanner et IRM) ; (8) type de produit de contraste (scanner et IRM avec injection de produit de contraste) ; (9) volume du produit de contraste (scanner et IRM avec injection de produit de contraste) ; (10) concentration du volume de contraste (scanner avec injection de produits de contraste) ; (11) dosimétrie (scanner avec ou sans injection de produits de contraste) - 5 critères cliniques : (12) région anatomique explorée ; (13) indication ; (14) résultats de l’examen ; (15) conclusion ; (16) recherche de la comparaison avec les examens antérieurs - 2 critères de validation : (17) signature du valideur (manuscrite/électronique) ; (18) date de validation du CRR.

Nous contacter