icone-retour-accueil  > Les pratiques  > Médecine générale  >  Chirurgie de l’obésité pour mineurs : en dernier recours et dans des cas très particuliers

Chirurgie de l’obésité pour mineurs : en dernier recours et dans des cas très particuliers

06.04.2016

La chirurgie de l’obésité pour les moins de 18 ans est une solution qui n'est envisageable qu'en dernier recours et dans des cas très particuliers.

 

La chirurgie de l’obésité : uniquement en dernier recours…

La chirurgie de l’obésité (bariatrique) – qui ne peut s’envisager qu’en dernier recours – est une chirurgie lourde qui peut entraîner des complications et des difficultés au quotidien, même longtemps après l’intervention. En outre, elle ne permet pas à elle seule de perdre du poids et de le stabiliser dans le temps. Elle n’est efficace qu’à condition de modifier ses habitudes alimentaires, d’augmenter son activité physique et d’être suivi médicalement à vie.

En 2011, dans le cadre de ses recommandations sur le repérage et la prise en charge du surpoids et de l’obésité, la HAS ne recommandait pas le recours à la chirurgie bariatrique chez les enfants et adolescents et précisait qu’il ne pouvait être étudié qu’exceptionnellement pour des cas extrêmement sévères.

 

… et dans des cas très particuliers

Pour pouvoir envisager une chirurgie, le mineur devra en outre remplir différents critères, aussi bien physiologiques que psychologiques :

  1. être âgé de 15 ans au minimum (et au cas par cas entre 13 et 15 ans) ;
  2. avoir atteint un stade de croissance osseuse et de puberté suffisant ;
  3. présenter un indice de masse corporel (IMC) supérieur à 35 kg/m2 avec au moins une comorbidité sévère ou un IMC supérieur à 40 kg/m2 avec une altération majeure de la qualité de vie ;
  4. avoir une maturité psychologique assurant sa compréhension (ainsi que celle de son entourage) des risques d’une telle chirurgie et de son engagement à vie à des changements de modes de vie et à un suivi médical régulier.

L’opération – qui requiert une expertise chirurgicale importante – sera réalisée au sein d’un centre spécialisé obésité (CSO) à compétence pédiatrique ou en lien étroit avec celui-ci.

 

Cas où la chirurgie bariatrique n'est pas envisageable

Cette chirurgie n’est pas envisageable chez les enfants préadolescents, c’est-à-dire avant l’âge de 13 ans.

Elle ne peut pas être non plus une option pour les adolescents présentant des troubles psychiatriques décompensés ou non pris en charge, pour ceux qui sont atteints d’une obésité syndromique avec retard mental sévère, pour les adolescentes enceintes ou allaitant et pour celles planifiant une grossesse dans les deux ans.

 

Texte extrait du questions-réponses rédigé pour la presse « Chirurgie de l'obésité pour les moins de 18 ans : à n'envisager que dans des cas très particuliers ».

Nous contacter