icone-retour-accueil  > Les pratiques  > Cardiologie  >  Parole aux patients
Image

Parole aux patients

18.07.2012
Image

1/ Quelles sont les missions et les objectifs de l'Alliance du cœur ?

Les missions de l’Alliance du cœur sont d’établir, sceller et entretenir des liens d’amitiés et de solidarité entre tous les opérés du cœur, les malades cardiovasculaires et leurs familles. Aider les opérés du cœur et les malades à leur réinsertion sociale, contribuer à la prévention primaire et secondaire des maladies cardiovasculaires par une politique d’information, et aider moralement et soutenir tous ceux qui en ressentent le besoin sont nos principaux objectifs.

2/ Quel est le rôle de l'Alliance du cœur dans la démarche "vers un plan cœur" ?

Les  maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité chez les femmes et les plus de 65 ans et la deuxième chez les hommes. C’est pour répondre à ce véritable enjeu de santé publique que le Plan Cœur a vu le jour, à l’initiative de la Fédération Française de Cardiologie et de l’Alliance du Cœur. Parallèlement, 22 partenaires ont signés une charte d’engagement.
L’idée est de mettre en place des débats participatifs faisant ressortir des propositions concrètes, car le rôle du patient est fondamental. L’important est de réaliser un état des lieux du paysage des pathologies cardiaques.
Ainsi, l’enjeu de cette démarche est de défendre et soutenir l’élaboration et l’application de stratégies d’ensemble pour la santé ainsi que des mesures et politiques dès qu’elles visent la promotion de la santé cardiovasculaire et la prévention des maladies cardiovasculaires. Elle doit également permettre de réfléchir à la mise en place d’actions de sensibilisation et d’éducation du grand public et devra répondre aux besoins d’information et de formations des professionnels de santé.
Les états généraux, « Vers un plan cœur », s’achèveront fin 2013 avec la remise officielle de recommandations publiques dans un livre blanc.

3/ L'Alliance du cœur s'implique dans la formation des patients à l'éducation thérapeutique, pourquoi et comment ?

L’Alliance du Cœur s’est impliquée dans la formation de patients éducateurs afin de transmettre l’expérience et le vécu de la maladie pour aider les patients à retrouver l’équilibre nécessaire au « bien vivre ». Ces patients éducateurs prennent le relais des professionnels. Leurs actions d’accompagnement font partie de l’éducation  thérapeutique. Elles ont pour objet d’apporter une assistance et un soutien aux malades ou à leur entourage dans la prise en charge de leur maladie.

Le 18 juillet 2012
Joseph Girardeau – Président de l’Alliance du cœur

Les propos tenus dans cet article sont sous la responsabilité de leur auteur.

 

Jean-Claude Boulmer, président de l’Alliance du Cœur nous a quitté le 16 mars 2012 à l’âge de 68 ans. Il avait une personnalité d’une exceptionnelle humanité. J’ai trouvé en lui non seulement un partenaire efficace, mais surtout un véritable ami. Toujours ouvert aux autres, infatigable dans son action au service des patients, il a su d’abord rassembler au sein de la FNAMOC, fédération des associations des malades opérés du cœur, puis élargir à toutes les autres pathologies cardio-vasculaires au sein de l’Alliance du Cœur. Son dynamisme et son enthousiasme lui ont permis de tisser des relations humaines exemplaires, mais aussi institutionnelles, en se rapprochant de toutes les structures professionnelles de la cardiologie française. Inlassable, il portait  des projets considérables, comme ceux de l’éducation thérapeutique, de la télécardiologie ou celui du Plan Cœur dont il était l’un des artisans les plus convaincus. Malgré sa maladie, il ne s’avouait jamais vaincu, sans se plaindre ni renoncer. Jean-Claude Boulmer est un exemple pour nous tous cardiologues, médecins et patients. Nous souhaitons tous nos vœux de réussite à Joseph Girardeau, car la tâche est immense.

Le 18 juillet 2012
Dr Jean-François Thébaut – Membre du Collège de la HAS

Nous contacter