Share Print

Avis n°2022.0034/SESPEV du 20 mai 2022 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la vaccination contre Monkeypox

HAS opinions and decisions - Posted on May 23 2022

Stratégie vaccinale à mettre en œuvre dans le contexte de la menace d’apparition et de diffusion du virus de la variole du singe, aussi appelée MonkeyPox, en France, compte-tenu de l’augmentation du nombre de cas dans différents pays européens et dans le monde, sans lien avec un voyage en Afrique.

A qui s’adresse cet avis ?

Il s’adresse aux décideurs publics.

Quels sont les objectifs de cet avis ?

Préciser la stratégie vaccinale à mettre en œuvre (type de vaccin, populations les plus susceptibles de faire l’objet d’une vaccination préventivement et/ou en post-exposition, pertinence d’une stratégie vaccinale en anneau) dans le contexte de la menace d’apparition et de diffusion du virus de la variole du singe, aussi appelée MonkeyPox.

Principales conclusions de la recommandation :

La HAS recommande la mise en œuvre d’une stratégie vaccinale réactive en post-exposition avec le vaccin Imvanex, dit de troisième génération (au vu de son profil de tolérance, meilleur que celui des vaccins de 1ère et 2ème génération et de son efficacité), administré idéalement dans les 4 jours après le contact à risque et au maximum 14 jours plus tard avec un schéma à deux doses (ou trois doses chez les sujets immunodéprimés), espacées de 28 jours, pour les personnes adultes contacts à risque élevé de variole du singe tels que définis par Santé publique France, incluant les professionnels de santé exposés sans mesure de protection individuelle.

La HAS adaptera cette recommandation préliminaire en fonction des nouvelles données épidémiologiques et cliniques disponibles.

All our publications