Share Print

Covid-19 : quelle protéine virale les TROD doivent-ils cibler en sérologie pré-vaccinale ?

Press release - Posted on Jul 28 2021
July 28, 2021

Les tests sérologiques rapides (TROD) utilisés en pré-vaccination permettent de savoir rapidement si une personne a été infectée par le SARS-CoV-2 et donc de ne lui administrer qu’une dose de vaccin le cas échéant. La Haute Autorité de Santé (HAS) s’était prononcée en juin en faveur d’une utilisation de ces tests afin d’accélérer le rythme de la campagne vaccinale. Elle actualise aujourd’hui ses recommandations sur la base de nouvelles études afin de préciser la protéine cible que ces tests doivent rechercher.

Dans son avis du 3 juin dernier, la HAS a réaffirmé qu’une seule dose de vaccin suffisait pour les personnes ayant déjà été infectées par le SARS-CoV-2 et s’est prononcée sur l’utilisation des tests sérologiques rapides (TROD) en parallèle de la première dose de vaccin.

Elle a ainsi considéré qu’un dépistage par test rapide d’orientation diagnostique (TROD) sérologique sur prélèvement sanguin des formes asymptomatiques de Covid-19, en même temps que l’administration de la première dose de vaccin, permettrait de n’injecter qu’une seule dose lorsque ce test s’avère positif. Elle a préconisé la réalisation de ce test chez les personnes immunocompétentes, sans antécédent connu d’infection au SARS-CoV-2, et en particulier chez les adolescents qui sont susceptibles de faire une forme asymptomatique de la maladie.

Aujourd’hui, de nouvelles études permettent d’apporter des précisions sur les types de protéines virales à rechercher pour que les TROD utilisés en pré-vaccinal soient les plus performants.

La HAS recommande de privilégier les tests ciblant la protéine virale S ou les protéines virales S et N

La HAS avait défini en avril 2020 les exigences auxquelles les tests sérologiques devaient répondre. Lors de ces travaux et plus récemment dans ceux portant sur l’actualisation des indications des tests sérologiques, les données disponibles n’étaient pas suffisantes pour discriminer les différentes cibles virales devant être utilisées par les tests sérologiques : protéine de la nucléocapside (protéine N) et/ou protéine spike (protéine S).

L’étude SEROCoV-HUS des Hospices universitaires de Strasbourg a suivi l’évolution de la production d’anticorps dirigés contre les protéines virale S ou N chez 393 personnels hospitaliers ayant eu une forme légère du Covid-19 jusqu'à 422 jours après le début des symptômes. Cette étude a mis en évidence qu’un an après l’infection, 97 % des individus ont gardé leur anticorps anti-S, alors que seuls 20 % ont gardé leurs anticorps anti-N, montrant ainsi une meilleure persistance des anticorps anti-S que des anticorps anti-N chez les patients symptomatiques.

Cette persistance des anticorps anti-S et/ou la diminution de la production d’anticorps anti-N ont également été rapportées pour des personnes asymptomatiques dans d’autres études récentes de plus petite taille ou ayant une durée de suivi plus limitée.

Ces données suggèrent donc qu’une ancienne infection asymptomatique par le SARS-CoV-2 pourrait être détectée par un test sérologique ciblant la protéine S mais pas par un test sérologique ciblant uniquement la protéine N (risque de faux-négatifs dans ce dernier cas).

Par ailleurs, les expérimentations de sérologies pré-vaccinales menées sur les sites pilotes de l’Hôtel-Dieu à Paris et aux Hospices civils de Lyon ont confirmé que le taux de détection d’infections par le SARS-CoV-2 était supérieur lorsque le test ciblait la protéine S comparativement à un test ciblant la protéine N.

Compte tenu de ces nouvelles données, la HAS recommande, en contexte de dépistage pré-vaccinal, l’utilisation préférentielle des TROD utilisant comme cible virale de détection :

  • soit la protéine virale S (ou ses composantes) ;
  • soit les protéines virales S et N (détection combinée).

Contact Us

Service presse
  • Florence Gaudin Head of service
    Marina Malikité Press officer
    Stéphanie Lecomte Press officer
  • contact.presse[at]has-sante.fr

    Ces n° sont réservés aux journalistes, nous ne sommes pas habilités à répondre aux autres demandes.

     
  • Contact Us