Quote this publication Share Print

Accompagnement personnalisé du retour à domicile après accouchement des mères en situation de vulnérabilité et de leurs nouveaux nés - Note de cadrage

Practice guidelines - Posted on Jun 14 2021

Contexte


La HAS a été saisie par le Secrétariat d’état chargé de l’enfance et des familles afin d’élaborer des recommandations pour un accompagnement personnalisé au retour à domicile des couples mères-enfants en situation de vulnérabilité.

Cette saisine s’inscrit dans le cadre du chantier des « 1000 premiers jours » en lien avec le Plan Priorité Prévention de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022.

La période de développement de l’enfant dite des « 1000 premiers jours », comprise entre le quatrième mois de grossesse et les deux ans de l’enfant, est une période de grande vulnérabilité pour l’enfant, durant laquelle la qualité des interactions avec l’environnement peut avoir un effet durable.

Dans ce contexte un environnement favorable est capital pour le développement harmonieux de l’enfant. Il est donc nécessaire d’identifier ces situations de vulnérabilité afin de faciliter leur repérage et de proposer un accompagnement adapté du couple mère-enfant

Durant cette période, des interventions précoces constituent un levier essentiel et une stratégie efficace dans la lutte contre les inégalités sociales de santé et renforcent l’importance de mieux accompagner les parents dans cette période décisive.

Ces interventions nécessitent l’implication de professionnels provenant de différents horizons (secteur médical, secteur social) qui ont besoin de repères pour coordonner leurs actions, identifier les situations de vulnérabilité et pour proposer une orientation adaptée. 

La finalité de ce projet est de proposer un outil qui permette, l’identification et la prise en charge de ces situations de vulnérabilité au moment de la grossesse, et un accompagnement lors du retour à domicile dans le cadre d’une coordination sanitaire et sociale.

Objectifs

  • Identifier les situations de vulnérabilité des couples mère-enfant et du conjoint, et leurs conséquences
  • Favoriser le repérage, durant la grossesse, de situations de vulnérabilité
  • Informer les professionnels, sur les acteurs et les outils d’accompagnement des couples mère-enfant au cours de la grossesse et en post partum
  • Proposer des modalités d’accompagnement des couples mère-enfant et du conjoint en situations de vulnérabilité
  • Favoriser une meilleure coordination des professionnels pour l’accompagnement des couples mère-enfant et du conjoint en situations de vulnérabilité

 

Professionnels concernés


Ces recommandations concernent les professionnels exerçant dans le cadre de la périnatalité : sages-femmes, médecins spécialistes (gynécologue, obstétricien, pédiatre, pédopsychiatre), médecins généralistes, médecin et infirmière de PMI, infirmières, puéricultrices, auxiliaires de puériculture, psychologues, assistantes sociales,

Ainsi que les professionnels du secteur social participant à l’accompagnement du couple mère-enfant : TISF[1], CCF[2], etc..

 

[1] TISF Technicien de l’intervention sociale et familiale
[2] CCF Conseiller conjugal et familial


Contact Us

Service des bonnes pratiques