Citer cette publication Share Impression

Covid-19 – Quel test faire ?

Document usagers - Mis en ligne le 15 mars 2021

Il existe beaucoup de tests de détection du SARS-CoV-2, le virus responsable de la Covid-19 : pas facile de s’y retrouver !
Ce document vous donne des informations sur le test à faire et quand, en fonction de votre situation personnelle.

 

S’y retrouver dans les tests existants

Les tests virologiques recherchent directement le virus SARS-CoV-2 par de multiples techniques détectant différents composants du virus :

  • son ARN, acide ribonucléique → tests RT-PCR principalement ;
  • ou certaines de ses protéines → tests antigéniques.

Ils servent à savoir si vous êtes actuellement infecté par ce virus et si vous devez vous isoler pour ne pas risquer de contaminer celles et ceux que vous rencontrez. Ces tests virologiques peuvent être réalisés par plusieurs types de prélèvements :

  • soit au fond du nez appelé « prélèvement nasopharyngé » réalisé avec un écouvillon qui s’insère jusqu’à 15 cm dans le nez ;
  • soit dans le nez appelé « prélèvement nasal » pour lequel 3 à 4 cm de l’écouvillon sont insérés dans une narine ;
  • soit au fond de la gorge (prélèvement oropharyngé) ;
  • soit dans la bouche (test salivaire).

Les tests les plus fiables sont actuellement les RT-PCR par prélèvement au fond du nez.

Les tests sérologiques ont pour but de savoir si vous avez été infecté par ce virus en recherchant des anticorps que vous avez produit pour le combattre. Ils se font :

  • soit par une prise de sang dans un laboratoire de biologie médicale, sur prescription de votre médecin traitant
  • soit à partir d’une goutte de sang prélevée au bout du doigt ; le résultat est rendu directement, en quelques minutes.

À ce jour, la présence d’anticorps ne permet pas de garantir que vous êtes protégé contre la maladie si vous rencontrez à nouveau le virus ou ses variants.


Faire un test adapté à sa situation

Si vous avez des symptômes

Vous toussez, vous avez de la fièvre, des difficultés respiratoires, des maux de tête, des courbatures, une perte brutale de l’odorat ou du goût, ou des diarrhées : vous avez peut-être la Covid-19.

Que vous soyez vacciné ou non, un test permettra de le confirmer.

Vous présentez ces symptômes depuis 1 à 4 jours

Il est recommandé de réaliser :

  • un test antigénique chez le pharmacien, en laboratoire de biologie médicale ou en cabinet libéral (résultat en 30 min) ;
  • ou un test RT-PCR en laboratoire de biologie médicale (résultat en 24h à 72h).

Si le résultat de votre test antigénique est :

  • positif, quelle que soit votre situation, le Ministère des Solidarités et de la Santé recommande un contrôle par test RT-PCR pour identifier s’il s’agit d’un variant ;
  • négatif mais que vous présentez un risque de développer une forme grave de la Covid-19 (plus de 65 ans ou maladie reconnue), un contrôle par test RT-PCR sera à réaliser.
Comment se réalisent ces tests ?
Ces tests sont tous réalisés par un prélèvement au fond du nez (nasopharyngé) à l’aide d’un long coton-tige (écouvillon). Le test RT-PCR constitue le test le plus fiable, à ce jour, pour détecter le virus.

 

 
Vous présentez ces symptômes depuis 5 à 7 jours

Il est recommandé de réaliser un test RT-PCR en laboratoire de biologie médicale (résultat en 24h à 72h).

Comment se réalisent ces tests ?

Ces tests sont tous réalisés par un prélèvement au fond du nez (nasopharyngé) à l’aide d’un long coton-tige (écouvillon).

Le test RT-PCR constitue le test le plus fiable, à ce jour, pour détecter le virus.

Comment se réalisent ces tests ?
Ces tests sont tous réalisés par un prélè-vement au fond du nez (nasopharyngé) à l’aide d’un long coton-tige (écouvillon). Le test RT-PCR constitue le test le plus fiable, à ce jour, pour détecter le virus.

 

 

 
Vous présentez ces symptômes depuis plus de 7 jours

Un test sérologique pourra vous être prescrit pour aider les médecins à poser le diagnostic. Le test est réalisé :

  • entre le 7e et le 14e jour, si vous êtes hospitalisé ;
  • à partir du 14e jour après le début des symptômes, dans les autres cas.

À noter : certaines personnes peuvent avoir un test sérologique négatif et avoir eu la Covid-19. Si les symptômes persistent au-delà d’un mois, consultez votre médecin traitant.
En savoir plus, Réponses rapides dans le cadre de la Covid-19 : Symptômes prolongés suite à une Covid-19 de l’adulte - Diagnostic et prise en charge 

 

Si vous n’avez pas de symptômes

Que vous soyez vacciné ou non, les tests sont recommandés dans les situations suivantes. Pour chacune de ces situations, un test adapté vous sera proposé.

Vous êtes ou avez été en contact avec une personne ayant un test virologique positif ou malade de la Covid-19 (situation appelée « personne-contact »)

Les tests vous sont proposés pour savoir si vous êtes infecté par le virus et déterminer votre durée d’isolement.

Un test antigénique par prélèvement au fond du nez (nasopharyngé), à réaliser immédiatement, est recommandé par le Ministère des Solidarités et de la Santé. Si votre résultat est positif, un contrôle par test RT-PCR pour identifier s’il s’agit d’un variant vous sera proposé.

Vous habitez avec la personne malade
Si votre premier test est négatif, un autre test RT-PCR ou antigénique par prélèvement au fond du nez (nasopharyngé) sera nécessaire 5 à 7 jours après la guérison de la personne malade avec laquelle vous vivez (soit 15 à 17 jours après le début de ses symptômes ou du résultat positif de son test).

Vous n’habitez pas avec la personne malade et vous êtes une personne « contact à risque »
Un deuxième test RT-PCR ou antigénique, par prélèvement au fond du nez est recommandé. Il doit être réalisé 5 à 7 jours après votre dernier contact avec la personne malade.

 
Vous participez à un dépistage organisé collectif

Des dépistages collectifs peuvent être organisés à plus ou moins grande échelle et de manière répétée ou ponctuelle, par exemple dans les écoles, collèges, lycées, universités, ou pour les personnels d’établissement de santé ou d’établissements accueillant des personnes âgées ou encore dans certaines villes.
Les tests utilisés varient d’un dépistage à un autre selon l’organisation prévue :

  • soit par prélèvement salivaire ou nasal, à réaliser soi-même ou par un professionnel ;
  • soit au fond du nez (nasopharyngé) ou au fond de la gorge fait par un professionnel.
 
Vous allez être opéré

Un test de dépistage par RT-PCR, par prélèvement au fond du nez (nasopharyngé) peut vous être proposé, avant toute hospitalisation programmée pour vous protéger et protéger les autres personnes hospitalisées et les professionnels de santé.
Vous avez le droit de refuser le test. Pour votre information, le médecin a alors le droit de refuser de réaliser des soins pour des raisons professionnelles ou personnelles, sauf en cas d’urgence et doit transmettre au médecin de votre choix les informations nécessaires à la continuité de vos soins.

 
Vous avez prévu de voyager

Le ministère de l’Intérieur précise précise que les voyageurs de plus de 11 ans non vaccinés devront présenter au retour en France le résultat d’un test RT-PCR de moins de 72h, voire plus récent selon le pays de provenance.

Pour en savoir plus, consultez le site du ministère de l’Intérieur page attestation de déplacement et de voyage.
Le coût et les délais de réalisation de ces tests sont variables d’un pays à l’autre, renseignez-vous avant de partir.

 
Vous rendez visite à un proche et souhaitez savoir si vous êtes infecté ?

Si vous avez plus de 15 ans, vous pouvez réaliser un auto-test par prélèvement nasal le jour même ou à défaut la veille et en fonction du résultat prendre les mesures adaptées à votre situation. Si le résultat de votre test est positif, un contrôle par test RT-PCR pour identifier s’il s’agit d’un variant est fortement recommandé et vous devez vous isoler immédiatement.


Ces auto-tests sont vendus en pharmacie et ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie. Ces tests ne sont pas, à ce jour, les plus fiables (sur 10 personnes infectées et auto-testées, 2 résultats de tests seront faussement négatifs). Si votre test est négatif, les gestes barrières restent la meilleure des protections.


Si vous rendez visite à un proche en établissement accueillant des personnes âgées, le ministère des Solidarités et de la Santé invite les proches à se faire tester avant cette visite. Le test RT-PCR sur prélèvement au fond du nez (nasopharyngé) est le plus fiable, à ce jour, pour détecter le virus chez les personnes sans symptômes. Un test de dépistage ne peut pas être exigé pour les visiteurs en EHPAD, en unité de soins de longue durée ou en résidence autonomie.

 
Vous n’êtes dans aucune situation évoquée

Il n’y a pas d’utilité à faire un test.

 

Pour connaitre les lieux où se faire dépister proches de chez vous, consultez le site Centres de dépistage Covid. Tous ces tests sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie, à l’exception des auto-tests et des tests vendus à des touristes étrangers. Ceci pourrait changer à l’automne 2021, sans ordonnance médicale.

 

Que faire quand j’ai les résultats de mon test ?

 
Si le résultat de votre test virologique est positif, le professionnel de santé vous donnera les conseils à mettre en place pour vous protéger et protéger les autres (isolement, renforcement des gestes barrières, situations devant faire l’objet d’une vigilance particulière) et vous faire prendre en charge médicalement. Vous trouverez également des informations sur le site ameli.fr de l’Assurance maladie ou sur le site MesConseils Covid du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Si le résultat de votre test virologique est négatif, il ne reflète votre situation qu’au moment de prélèvement et ne vous protège pas d’une éventuelle contamination ultérieure. Les gestes barrières sont toujours nécessaires. De plus, certaines personnes avec un test négatif peuvent quand même être ou avoir été infectées, et dans quelques cas, il peut vous être demandé de réaliser un autre test.

Bon à savoir : les gestes barrières (distanciation physique, aération des lieux, port du masque et lavage des mains) restent la meilleure des protections contre la circulation du virus

 

Est-il nécessaire de faire un test Covid-19 juste avant la vaccination ?

Oui, dans deux situations
  1.  Vous êtes une personne contact ou vous avez des symptômes, vous devrez réaliser un test virologique RT-PCR pour confirmer ou non une infection :
    • en cas de résultat positif, votre vaccination devra être repoussée au minimum de 2 mois ;
    • en cas de résultat négatif 7 jours après le contact, vous pouvez vous faire vacciner.
  2. Vous ne savez pas si vous avez eu ou non la Covid-19, un test sérologique rapide (TROD) peut vous être proposé juste avant la 1re injection de vaccination :
    • en cas de résultat positif, cela signifie que vous avez été infecté par le virus, avec ou sans symptômes ; votre vaccination sera complète, après une seule dose, quelle que soit la date de l’infection ;
    • en cas de résultat négatif, le schéma vaccinal complet à 2 doses (ou 1 dose avec le vaccin Janssen) vous sera proposé.

En dehors de ces 2 situations, tout test avant ou après la vaccination est inutile.

 

 

Est-il nécessaire de faire un test Covid-19 juste après la vaccination ?

Les tests sérologiques réalisés en laboratoire de ville ne sont pas adaptés pour savoir si vous êtes protégé contre le virus, après une infection ou après la vaccination. C’est la raison pour laquelle ils ne sont pas recommandés, à ce jour.

Ce document a été relu par des associations de patients & d’usagers : Association TousPartenairesCovid et Association Covid Long France. Il a été rédigé selon les avis et recommandations de la HAS disponibles à la date de sa publication qui sont susceptibles d’évoluer en fonction de nouvelles données.

Nous contacter

Service Engagement des usagers