Share Print

Avis n° 2021.0007/AC/SEAP du 10 février 2021 du collège de la HAS relatif aux modifications des conditions d’inscription sur la LAP mentionnée à l’article L. 162-1-7 du CSS, à la détection du génome du virus SARS-CoV-2 par technique de transcription inverse suivie d’une amplification (RT-PCR) sur prélèvement salivaire

HAS opinions and decisions - Posted on Feb 11 2021

Dans la continuité de son avis rendu fin janvier 2021, la HAS finalise la réévaluation des RT-PCR SARS-CoV-2 sur prélèvement salivaire. Ainsi, compte tenu des résultats d’une très large méta-analyse regroupant 65 essais portant sur les performances diagnostiques du test RT-PCR sur prélèvement salivaire et de la position du groupe d’experts, la HAS est désormais favorable à la prise en charge de ces tests non invasifs dans trois indications.  

  • Chez les patients symptomatiques, les indications définies dans l’avis de septembre restent inchangées : le test sur prélèvement salivaire est indiqué en seconde intention lorsque le prélèvement nasopharyngé est difficile ou impossible. 
  • Chez les personnes-contacts, le prélèvement salivaire est désormais indiqué en seconde intention lors du contact tracing lorsque le prélèvement nasopharyngé est difficile ou impossible.  
  • Chez les personnes asymptomatiquesle prélèvement salivaire étant mieux accepté que celui qui consiste à introduire un écouvillon au fond du nez, il est désormais indiqué en 1re intention dans le cadre d’un dépistage itératif ciblé à large échelle sur population fermée (écoles, collèges, lycées, universités ou personnels d’établissement de santé ou d’Ehpad…).  

Par ailleurs, la HAS a également défini les conditions de réalisation de ces tests et leurs modalités de validation avant accès au marché.