Quote this publication Share Print

LENVIMA

CANCEROLOGIE - Nouvelle indication
Opinions on drugs - Posted on Mar 24 2020

Reason for request

Extension d'indication

Intérêt clinique insuffisant en monothérapie pour le traitement des adultes atteints de carcinome hépatocellulaire avancé ou non résécable qui n’ont pas reçu de traitement systémique antérieur

  • LENVIMA a l’AMM en monothérapie pour le traitement des adultes atteints de carcinome hépatocellulaire (CHC) avancé ou non résécable qui n’ont pas reçu de traitement systémique antérieur. 
  • La non-infériorité du lenvatinib a été démontré par rapport au sorafénib en termes de survie globale, mais pas sa supériorité. La transposabilité des résultats de cette étude aux patients français n’est pas assurée. La fréquence dans le groupe lenvatinib est plus élevée que dans le groupe sorafénib concernant les événements indésirables graves, les événements indésirables de grade ≥ 3 et les décès. On ne peut pas identifier les patients qui ne pourraient pas recevoir sorafénib mais seraient éligibles à lenvatinib. En conséquence, LENVIMA n’a pas de place dans la stratégie thérapeutique du CHC avancé ou non résécable chez les adultes qui n’ont pas reçu de traitement systémique antérieur.

Actual benefit

Insuffisant

Le service médical rendu par LENVIMA est insuffisant au regard des thérapies disponibles pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans l’extension d’indication de l’AMM.


Contact Us

Évaluation des médicaments