Citer cette publication Share Impression

CISNAF (fluorure (18F) de sodium)

Médecine nucléaire - Nouveau médicament
Avis sur les Médicaments - Mis en ligne le 04 juin 2012

Nature de la demande

Inscription Collectivités

Progrès mineur dans la détection des métastases osseuses des cancers du poumon, de la prostate et du sein

 

  • CISNAF, à base de fluorure (18F) de sodium radioactif, est destiné à la tomographie par émission de positons (TEP).
  • La TEP après injection de CISNAF est indiquée comme examen d’imagerie diagnostique permettant une approche fonctionnelle des pathologies, des structures osseuses voire des organes dans lesquels une augmentation de l'incorporation de l'ion fluorure dans la matrice osseuse, normale, pathologique ou métaplasique est recherchée. Cette indication a été plus particulièrement documentée pour la recherche des métastases osseuses dans les cancers de la prostate, du sein ou du poumon.
  • La TEP avec CISNAF apporte un avantage mineur par rapport à la scintigraphie au technétium dans la détection des métastases osseuses des cancers du poumon, de la prostate et du sein. En effet, ses performances diagnostiques sont supérieures et ses effets indésirables sont réduits, de même que la durée de l’examen.

Pour en savoir plus, téléchargez la synthèse ou l'avis complet ci-dessous


Service Médical Rendu (SMR)

Important

Le service médical rendu de cette spécialité est important dans les indications de l'AMM.


Amélioration du service médical rendu (ASMR)

IV (mineur)

CISNAF apporte une ASMR (Amélioration du Service Médical Rendu) de niveau IV (mineure) par rapport à la scintigraphie au technétium dans la détection des métastases osseuse des cancers du poumon, de la prostate et du sein, en raison de sa supériorité en termes de performances diagnostiques et de réduction des effets indésirables par rapport au comparateur.


Nous contacter

Évaluation des médicaments

Voir aussi