Share Impression

IQSS 2019 - IAS : Expérimentation de nouveaux indicateurs de qualité et de sécurité des soins sur le thème des infections associées aux soins

Article HAS - Mis en ligne le 22 nov. 2019

Contexte

Les indicateurs de lutte contre les infections associées aux soins (IAS) dans les établissements de santé, de type « Organisation, Moyen, Structure », ont permis d’améliorer les ressources de la lutte contre les IAS, les moyens et les actions mises en œuvre. Ils ont connu une progression continue depuis leur première diffusion jusqu’à atteindre un plateau en 2017, pour ICALIN.2 et ICA-LISO et en 2018 pour ICATB.2. La HAS, en lien avec un groupe de travail d’experts a pris la décision de ne plus recueillir ces indicateurs à partir de 2019, et de faire une refonte totale du thème. ICSHA.3 reste le seul indicateur recueilli en 2019 et de nouveaux indicateurs sont expérimentés en 2019.

Trois indicateurs sont testés.

Indicateur de processus expérimenté issu d’un questionnaire établissement

  • Indicateur d’évaluation de la vaccination antigrippale du personnel hospitalier :
    il mesure le pourcentage de personnels hospitaliers vaccinés contre la grippe saisonnière.  

Indicateurs de processus expérimentés issus du dossier patient 

  • Indicateur de bonnes pratiques d’antibiothérapie :
    il  mesure, après audit de dossiers patients, le taux de patients hospitalisés traités par antibiotiques 7 jours maximum pour une infection respiratoire basse.
  • Indicateur de bonnes pratiques de précautions complémentaires contact :
    il mesure, à partir de l’audit de dossiers patients, le taux de patients adultes ou enfants porteurs ou infectés par une BLSE, BHRE, SARM, Clostridium difficile ou gale pour lesquels la mise en place des précautions complémentaires contact a été réalisée selon les recommandations nationales.
 

Déroulement de l'expérimentation

Indicateur relatif à la vaccination du personnel hospitalier :

  • L'expérimentation a eu lieu en mars/avril 2019.

Indicateurs issus du dossier patient : 

« Taux de patients ayant une prescription d’antibiothérapie de 7 jours ou moins pour une infection respiratoire basse » (ATBIR) et « Bonnes pratiques de précautions complémentaires contact » (PCC)

En cas de difficulté, pendant l’expérimentation, les établissements participants peuvent poser leurs questions sur la boîte de dialogue Agora.

En secteur de soins de suite et de réadaptation, une phase expérimentale est prévue début 2020.

 

Nous contacter

Indicateurs au service Évaluation et Outils pour la Qualité et la Sécurité des Soins (EvOQSS)