Citer cette publication Share Impression

Endoprothèses coronaires (stents) - Rapport d'étude

Evaluation des technologies de santé - Mis en ligne le 08 août 2016

Préalablement à la réévaluation des conditions de remboursement des endoprothèses (stents) coronaires, la HAS et l’ANSM ont mutualisé leurs moyens pour produire des connaissances scientifiques sur la prise en charge en vie réelle du patient coronarien porteur de stent en réalisant une étude d’utilisation des stents coronaires à partir du SNIIRAM (données nationales de remboursement des soins par l’Assurance maladie chaînées aux données d’hospitalisation).

Cette étude porte sur l’ensemble des patients ayant eu une pose de stents en 2014, soit plus de 100 000 patients de plus de 18 ans. Elle apporte une description précise des pratiques actuelles des angioplasties coronaires avec pose de stents et montre notamment que la majorité des stents posés (74 %) sont actifs. Elle montre également que les malades qui ne reçoivent pas de stents actifs sont préférentiellement ceux qui ont un fort risque hémorragique et/ou une faible espérance de vie.

Cette étude qui s’intègre dans un programme d’études commun HAS-ANSM exclusivement réalisé à partir des données du SNIIRAM, sera suivie de deux autres études portant sur le risque ischémique et hémorragique après pose de stents (l’une sera centrée sur le type de stents, l’autre sera ciblée sur la bithérapie antiagrégante plaquettaire). Les futurs résultats de ces études alimenteront la réévaluation à venir de la catégorie homogène des stents coronaires.

Voir aussi