Share Impression

IQSS 2019 : Travaux sur le développement et l'utilisation d'indicateurs

Article HAS - Mis en ligne le 22 oct. 2019

Développement d'indicateurs

 

Aide à l’utilisation des PROMS dans le cadre de l’expérimentation « Episode de soins »

Il s’agit des questionnaires pour la mesure par le patient du résultat de ses soins.

Dans le cadre de l’expérimentation nationale « Episode de soins » de l’article 51 de la loi n° 2017-1836 du 30 décembre 2017 de financement de la sécurité sociale pour 2018,  la HAS a produit une « Aide à l’utilisation de questionnaires patients de mesure des résultats de soins dans le cadre de l’expérimentation " Episode de soins " ».

Les expérimentations concernent la prise en charge de patients ayant bénéficié d’une chirurgie programmée pour la pose de prothèse totale de hanche, la pose de prothèse totale de genou, ou la colectomie pour cancer .

Ce rapport répertorie pour ces prises en charge des questionnaires de mesure des résultats de soins, selon le point de vue du patient -de type Patient Reported Outcome Measures (PROMS)- traduits et validés en français, ainsi que leurs modalités d’administration et d’utilisation.

 

Méthode de développement d’indicateurs de résultats mesurés à partir des bases médico-administratives

Depuis 2015, la HAS développe des indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) de résultats mesurés à partir des bases médico-administratives en lien avec les professionnels de santé, les médecins codeurs de l’information médicale, les patients et les usagers. La HAS publie sa méthode de développement, validation et utilisations  d’indicateurs de résultats, conçue pour l’amélioration de la qualité des soins, de la sécurité et du résultat pour les patients.

Cette méthode a été utilisée notamment pour la mesure :

  • des évènements thrombo-emboliques après pose d’une prothèse totale de hanche ou de genou ( ETE-ORTHO)
  • des infections du site opératoire après pose d’une prothèse totale de hanche ou de genou ( ISO-ORTHO)
  • des réhospitalisations entre 1 et 3 jours après chirurgie ambulatoire ( ReH3_CA)

 

Méthode de développement de la mesure par les patients de leur satisfaction et de leur expérience

Depuis janvier 2015, la HAS pilote le dispositif national de mesure de la satisfaction et de l’expérience des patients, e-Satis mis à disposition pour recueillir ces informations de façon continue dans un établissement de santé en France. Cette évaluation, réalisée par le patient, permet de porter un regard complémentaire aux autres indicateurs de qualité recueillis et évalués par les professionnels.

La HAS publie sa méthode de développement et de validation  de ce type d’indicateurs de résultats, conçue pour l’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité pour les patients.

Cette méthode a été utilisée notamment pour la mesure de la satisfaction et de l’expérience :

  • des patients hospitalisés plus de 48h en Médecine - Chirurgie - Obstétrique ( e-Satis +48h MCO )
  • des patients ayant eu une chirurgie en ambulatoire ( e-Satis MCO CA )

Elle est appliquée à tous les secteurs pour lesquels une mesure de la satisfaction et de l’expérience est prévue (soins de suite et de réadaptation, hospitalisation à domicile, psychiatrie). 

 

Voir aussi : Projet COMPAQH-hpst
Le projet COMPAQH-hpst a livré en avril 2011 une  revue de littérature sur l’expérience des patients. L’objectif de ce travail était d'identifier et de décrire les enquêtes et programmes relatifs à la mesure de l'expérience et de la satisfaction des patients. Les résultats obtenus sont présentés par pays et par thèmes abordés au sein des différentes enquêtes... 

 

Travaux sur les indicateurs de mortalité

La HAS propose, en 2017, un rapport  « Indicateurs de mortalité hospitalière : expériences étrangères, enseignements de la littérature et recommandations pour l’aide à la décision publique et le développement d’indicateurs en France » et formule des recommandations quant au développement des indicateurs de mortalité en France et aux utilisations qui peuvent en être faites.

Les travaux nationaux sur la production d’indicateurs de mortalité hospitalière ont débuté en 2009, suite à la demande du Président de la République de disposer d’indicateurs de mortalité en établissements de santé.

Retrouvez, tous les travaux réalisées par différentes institutions, afin de documenter les limites méthodologiques existant dans la production, l’interprétation et l’utilisation des indicateurs de mortalité.  

 

Travaux sur la mesure des PSI en France (projet CLARTE)

Les indicateurs de sécurité du patient (Patient safety indicators ou PSI) mesurent à partir des bases médico-administratives la prévalence d’évènements indésirables liés aux soins, potentiellement le reflet de la qualité des pratiques. Le projet de développement des indicateurs PSI en France a fait l’objet de travaux scientifiques de 2005 à 2013, avec notamment la publication en 2012 du rapport Modalités d’utilisation et de diffusion des PSI (indicateurs de sécurité des soins hospitaliers) dans les pays de l’OCDE

 

Travaux statistiques sur l’agrégation de résultats d’indicateurs

Analyse critique du développement d’indicateurs composites : une revue de la littérature identifie et teste 7 méthodes d’agrégation appliquées aux indicateurs de qualité et de sécurité des soins sur l’infarctus du myocarde à la sortie de l’établissement.

Travaux sur l'utilisation et l'impact des indicateurs

 

Voir aussi